Méthode Amicale et Positive

Quelle méthode utiliser pour l'éducation du chien et pourquoi

La première chose importante à retenir est que chaque chien est un individu à part entière, chacun à son caractère, sa sensibilité et ses émotions qui lui sont propres.

J'ai opté pour la méthode amicale et positive, parce qu'elle reconnaît le chien dans son individualité, et que cette reconnaissance oblige à une meilleure connaissance de son chien aboutissant à une meilleure relation homme - chien. Si elle demande une remise en question personnelle de bien des certitudes concernant la place du chien au sein du foyer, c'est parce que très vite on comprend qu'il ne suffit pas d'aimer son chien, de lui offrir un jardin, une gamelle, une caresse, mais qu'il est primordial de connaître les besoins vitaux d'un chien et de se comprendre mutuellement pour bien communiquer et vivre ensemble ! 

Les maîtres ont tendance à l'oublier, mais le chien est un animal social !!! Il ne peut pas vivre seul sans apprentissage. Quand on lui demande de rester seul plus de 5 heures par jour, le retour à la maison est souvent douloureux pour les maîtres ... pourtant en sachant dès le départ que le chien n'est pas fait pour vivre seul, il aurait suffit de travailler un apprentissage à la solitude pour éviter les mauvaises surprises ...

Il n'existe pas une technique miracle, donnée comme une recette de cuisine infaillible, mais cette méthode à pour principe de base de s'intéresser individuellement à chaque sujet et donc de s'adapter à chaque chien dans son individualité. Deux Labradors, deux Bergers Allemand, deux Caniches,  ne se travailleront pas de la même façon, puisque chacun aura eu des expériences différentes, des apprentissages différents, un caractère différent, un mode de vie différent, un retour de l'environnement sur leurs actions différent ... seul point commun utilisé pour tous les chiens et toujours le même, comprendre son parcours : analyser son caractère, comment en est il arrivé là, comment se passe sa relation avec l'humain, ... pour au final cibler ce qu'il faudra travailler pour renouer les liens avec son chien et instaurer un mode de communication recevable par chacun.

Trop souvent on travaille sur la forme au lieu de travailler sur le fond. Si un chien ne revient pas au rappel, c'est toujours qu'il a une bonne raison - de son point de vue évidemment ! -  S'obstiner à ne travailler que le rappel sans comprendre ce qui fait qu'il ne répond pas volontiers au rappel de son maître n'aboutirait qu'à un résultat incertain voire aléatoire, avec en supplément la mise en place d'un conflit latent entre le chien et le maître par incompréhension mutuelle.

Cette méthode s'adresse donc à ceux qui ont une volonté de mieux comprendre leur chien, de mieux communiquer, de mieux connaître leurs besoins, d'accepter que rien n'est définitif puisque chaque expérience nouvelle appelle de nouveaux comportements, à la différence d'autres méthodes celle ci reconnaît au chien "la liberté d'exprimer ce qu'il ressent" tout en restant sous contrôle de son maître.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×